"Trésors du quotidien ?
Europe et Méditerranée"
Un parcours dans les collections du MuCEM


« Quand nous avons de grands trésors sous les yeux, nous ne nous en apercevons jamais. Et sais-tu pourquoi ? Parce que les hommes ne croient pas aux trésors »
P. Coelho, L’Alchimiste, 1994


Les objets nous entourent : outils et plus largement éléments utiles à la vie, signes auxquels nous nous reconnaissons, témoins de valeurs transmises qui fondent notre sentiment d’appartenir à une famille, à un pays, à une profession, à une religion, ou à d’autres formes de communauté. Ce sont aussi les supports d’une mémoire informelle de savoirs, de savoir-faire, de savoir-agir, de savoir-être, essentiels dans la formation de l’individu social. Ce sont aussi des objets immatériels, sons, bruits du travail, chants, histoires que l’on raconte, langues… Familiers, nous les trouvons beaux, ce sont nos trésors…
D’autres, relevant de peuples plus lointains ou de groupes auxquels nous pensons ne pas appartenir, dont les valeurs et les emblèmes diffèrent des nôtres, peuvent avoir le charme de l’exotisme, mais parfois aussi nous déplaisent, comme les nôtres peuvent choquer les autres. A chacun son trésor…
Pourtant, ceux qui les ont fabriqués ou leurs successeurs les considèrent comme leurs trésors. Ne participent-ils pas d’une histoire commune, y compris dans nos contradictions réciproques et parfois dans nos rejets réitérés ? Dans leur diversité, ne sont-ils pas les trésors de tous?